Ça n'a pas été facile parce que depuis l'ajout de mémoire dans mon PC celui-ci me gratifie de BSOD[1] du plus bel effet.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le BSOD, tout le monde connaît, c'est l'écran bleu avec un texte incompréhensible que t'envoie Windows pour te dire que :

  1. il s'est mélangé les bits
  2. tout ce que tu étais en train de faire tu peux te le rouler bien serré et te le coller dans l'oreille
  3. tu peux redémarrer ton PC si tu n'as pas décidé de le lancer par la fenêtre.

De là son nom si poétique.
J'ai tout essayé : changer les RAM d'emplacement, le ralentir, l'accélérer, enlever une barrette par ci, mise à jour du BIOS, remettre une barrette par là, enlever les cartes une par une. Il faut se rendre à l'évidence, il y a quelque chose qu'il n'aime pas. Je soupçonne que c'est la gestion du dual channel de la mémoire. Il est à peu près stable maintenant ... mais les tests sont toujours en cours et ca fait 3 jours que ca dure :-/ (Ah la patience de l'informaticien ).

Alors j'en ai profité pour trouver un thème (Aqua 1.3) qui me convient à peu près : joli, menu horizontal, à peu près monochrome. Il est trouvable dans sa forme originale ici. Bien entendu j'ai commencé à l'adapter, la gestion des liens ne me plaisant pas plus que ca. Il a donc fallu que je me jette à corps perdu dans les CSS[2].

Là encore j'en entends au fond de la classe qui chuchotent : "CSS ? C'est quoi ?" Pour faire simple, il s'agit de feuilles de styles pour les différents composants d'une page web. On y définit une fois pour toutes le comportement (centré, gras, en couleur, ...) d'un titre, ou d'un lien, ou même d'une boîte complète, ce qui fait que pour chaque titre, lien ou boîte, l'affichage et le comportement seront les mêmes. Ceci présente plein d'avantages :

  • On peut taper le texte de son site web au kilomètre sans se soucier de sa mise en forme.
  • Un changement dans la feuille de style est répercuté immédiatement sur tous les éléments concernés du site. Pas besoin de rechercher ces éléments dans toutes les pages du site et de les modifier un par un.
  • Toutes les informations de mise en forme étant contenues dans le fichier CSS, elles ne sont chargées qu'une seule fois. On accélère donc le chargement du site, on économise du trafic sur le Net (ce qui permet de laisser de la place à plus de Tweet pourris, mais c'est une autre histoire), et du boulot au webmaster.

L'inconvénient ce sont les maux de tête au début. Je vous donne donc quelques sites pour bien débuter. L'incontournable Alsacréations, un site pour les débutants pas mal fichu, Openweb et Zengarden. Pour les thèmes dotclear, il est possible facilement de trouver son bonheur chez Dotaddict, la bible de tout utilisateur de Dotclear. Une recherche sur "Themes dotclear 2" dans votre moteur de recherches préféré vous en donnera une bonne palanquée (à un cheval près comme disent mes amis pifomètres).

Bref ce thème actuel va encore évoluer, pas d'étonnement donc. Il est même possible qu'il change de couleurs, mais je vais d'abord me consacrer aux espacements trop important à mon goût, je préfère les designs plus compacts, ainsi qu'à l'affichage des dates que je trouve tristounet, et au champ recherche trop petit et pas très bien placé/visible.

Stay tuned

Notes

[1] Blue Screen Of Death

[2] Cascading Style Sheet